[Cuisine] Quiche carbonara

L’autre soir, j’avais envie d’une bonne quiche !

Seulement il me restait un petit peu de pâtes cuites du midi.

L’idée me vint alors d’y mettre le reste de pâtes puis d’y ajouter des champignons !

Dans ma tête, j’avais déjà la saveur de la carbonara sur le bout de la langue !

Pour une quiche carbonara (je l’ai baptisée comme ça), il faut :

  • Une pâte feuilletée ou brisée 
  • 200 grammes d’allumettes de lardons fumés 
  • Un reste de pâtes 
  • Une petite boîte de champignons
  • 1 oignon
  • 4 oeufs 
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche 
  • Huile 
  • Sel et poivre 

Préparation :

Étaler la pâte feuilletée ou brisée dans un plat adéquat allant au four. Mettre des petits coups de fourchette dans le fond.

Parsemer le reste de pâtes. 

Dans une poêle bien chaude et huilée, faire revenir les lardons, champignons et oignon.

Une fois le tout cuit, ajouter à la quiche.

Dans un bol, battre les oeufs et la crème fraîche puis verser le tout sur la quiche et parsemer du gruyère râpé et hop au four pendant 25-30 minutes à 190° préalablement préchauffé ! 

Si toutefois, vous avez d’autres recettes de quiches ou autres, je suis preneur,  j’ai besoin de nouveauté !  Merci

Publicités

Apprendre en s’amusant avec le cahier d’activités « Les Petits Montessori à la maison »

Il y a quelques jours je vous parlais des difficultés que Tristan rencontrait à l’école quant au fait de savoir pourquoi il allait à l’école.
A 4 ans et demi, il sait reconnaître son prénom, les lettres qui y sont mais ne sait compter « que » jusqu’à 3…
Certaines personnes me diront que chaque enfant évolue à son rythme, qu’ils ne sont pas tous égaux etc…
Mais – je pense que vous me comprendrez – en tant que maman, j’ai comme l’impression d’avoir mal fait mon « job » de maman…

La maîtresse m’a informé lors de notre dernière rencontre de ces petits soucis là et j’ai tout de suite pensé « Montessori » afin de l’aider au mieux et au plus simple à la maison et surtout sous forme de jeux, car je ne veux pas que pour lui cela soit une contrainte !

« Montessori » c’est quoi, en bref ?
La pédagogie Montessori est une méthode d’éducation créée en 1907 par Maria Montessori. Sa pédagogie repose sur l’éducation sensorielle et kinesthésique de l’enfant.
L’enfant éveille ses différents sens (la vue, l’odorat, le goût, l’ouïe et le toucher) à travers des objets dit « banal » pour en faire une utilisation déclinée.

J’ai alors découvert ce cahier d’activité : « Les Petits Montessori à la maison » !

21687432_135503357069641_3520462940509752343_n

La pédagogie Montessori a depuis longtemps fait ses preuves, mais beaucoup de parents souhaitent élargir le champ d’action de cette philosophie.
Or, il s’avère qu’il est très facile d’adapter les principes Montessori pour les appliquer à la maison.
C’est Marina Derouet, maman d’un grand garçon qui a fait toute sa scolarité dans des classes Montessori, qui a décidé de vous 
aider à franchir le cap en vous proposant des exercices, des fiches, des instructions pour des objets d’éveil à faire soi-même, sans oublier un cahier destiné aux parents, ceci afin de vous guider à appliquer les règles Montessori à la maison.
Il s’agit de développer la créativité, l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant.
Ce magazine est spécialement conçu pour cela : grâce à lui, vous pourrez prolonger à la maison le travail des enseignants.
N’hésitez pas à nous envoyer vos idées et suggestions !
Tous vos commentaires sont les bienvenus.

 

21751906_134842480469062_2396155378534154703_n

Les petits Montessori à la maison
En kiosque à partir du 10 octobre 2017 au petit prix de 6,99 euros.
En vente : cesar-editions.com

Mon Avis :
J’ai découvert ce super cahier d’activités dont la méthode Montessori devient de plus en plus connue en France et je trouve ça génial !
Génial de pouvoir apprendre à partir de rien et en faire beaucoup !
Titi a pu utiliser le cahier dans la semaine, il l’a beaucoup aimé et me l’a souvent réclamé pour continuer ce qu’il apprend en classe mais là du coup, il est seul et avec moi donc c’est aussi un réconfort !
Ce cahier est assez complet, on y retrouve tout : les lettres, les chiffres, les 5 sens, les couleurs et les formes, le repérage, la découverte etc…
Apprendre en s’amusant, pour moi est important, je ne veux pas que cela devienne une contrainte, un supplice d’apprendre !
En bref, je vous le recommande vivement surtout avec son petit prix !

 

collage-2016-09-21-21_16_31-1.jpg.jpg

Article offert

[A Cœur ouvert] Je ferais toujours tout ce que je peux pour mes fils

Hello !

Alors oui, je n’écris pas souvent mais là, j’en ai envie et j’en ai surtout besoin !
Je suis perdue, j’ai mal à mon p’tit cœur de maman…
J’ai besoin de mettre des mots sur mes interrogations, de vraiment savoir quoi faire…
Peut-être aurez-vous des conseils à me donner, qui sait…?!

Mardi, j’ai eu une première réunion avec la maîtresse de Titi qui est en moyenne section cette année !
Jusque là, je pensais que tout se passait bien !
La maîtresse m’a alors informé qu’en Septembre, Titi avait de nouveau tapé et mordu des camarades comme l’année passée en petite section !
J’étais super étonnée, moi qui pensais que c’était de l’histoire ancienne…
Heureusement, cela ne s’est pas reproduit jusque là ( je touche du bois hein !)
Et quand je demande le soir à Titi ce qu’il a fait à l’école, j’ai toujours le même discours « dessin, peinture, pâte à modeler… »

Aussi, l’année dernière, sa première maîtresse m’avait parlé de faire venir – avec l’accord des parents – une psychologue de l’école pour « évaluer » le comportement de Titi en classe avec ses camarades !
Elle m’en avait parlé début Juin donc cela en était resté là car en Juin, personne ne se déplace !

Du coup, je viens de redonner mon accord pour que cette psychologue de l’école vienne voir Titi en classe !
A la suite de ça, un bilan sera fait avec la maîtresse et nous même !
Elle m’a également parlé du R.A.S.E.D (Réseau d’Aide Spécialisé pour les Enfants en Difficulté).
Des personnes peuvent aussi venir donner de l’aide à Titi en classe pour qu’il évolue correctement avec ses camarades.

En fait, Titi a déjà à la base des difficultés pour parler, il suit depuis mi-juin des séances d’orthophonie et cela l’aide déjà beaucoup, je suis très contente des efforts qu’il a fait jusque là !

J’espère seulement que cela ne sera pas trop « lourd » pour lui !
Je pense aussi qu’il est perdu dans sa position, aussi bien à la maison qu’à l’école dû à l’arrivée de son petit frère en Avril 2016 !

Il a un comportement de bébé car il fait tout comme son p’tit frère, Loulou ne parle pas (il a 17 mois) il sort juste des sons comme ça donc Titi fait pareil, ce qui malheureusement ne l’aide pas à grandir !
Du coup, l’orthophoniste et la maîtresse nous ont conseillé de prendre Titi à part chaque soir, continuer à la valoriser pour qu’il garde sa place de GRAND frère ! On prend du temps avec lui pour parler un peu, faire quelques activités ludiques etc…

Voilà, j’ai posé des mots sur mes émotions, mes interrogations…
Alors oui, du haut de mes 29 ans et hypersensible, j’ai peur…
Ces mots (Difficulté, réseau d’aide, psychologue etc…) me font peur.. Mais je ferais toujours tout ce que je peux pour mes fils, je serais toujours là pour eux…

Qui a déjà vécu avec son enfant ? Des conseils, des avis peut être ?

Merci de m’avoir lue !

collage-2016-09-21-21_16_31-1.jpg.jpg